Un membre de la Mission Mont-Blanc écrit à Dullin pour lui présenter un rapport des évènements depuis leur arrivée de Paris.

Le document est à noter car il révèle la présence d’agents doubles ou avec un comportement suspect, tel que Cantinier, ainsi que la participation à la Mission d’un industriel lyonnais, Charles Viel, qu’on peut rattacher aux frères Amar, eux aussi originaires de Lyon. 

Il faut souligner que Cantinier est le nom de bataille du capitaine Jean Rosenthal (1906-1993), un officier qui joua un rôle très important – quoique discuté – dans la Résistance en France et particulièrement en Savoie. Rosenthal était juif, comme les frères Amar, dont le rôle paraît de plus en plus fondamental dans l’histoire de la Mission Mont-Blanc. Le nom de Cantinier figure aussi parmi ceux des agents du SOE britannique. Il est ainsi possible de soupçonner que son intérêt pour la Mission Mont-Blanc dérivait de la nécessité d’informer ses anciens patrons sur l’action française vers le Val d’Aoste.

Voisin et beaucoup d’autres protagonistes français de l’annexionnisme (De Menthon, Vallette d’Osia) venaient du mouvement catholique savoisien, un milieu qui n’était pas celui de Rosenthal. La méfiance de Voisin  pourrait alors venir d’une différente position idéologique, qui se réfléchissait dans la différente attitude envers les affaires valdôtains démontrée par Voisin et par les milieux parisiens.

 

Lieu : Annecy

date : 4 février 1945

Auteur :

Destinataire : Commandant Dullin

Description : 1 page dactylographiée

 

 

previous arrownext arrow
Full screenExit full screen
Slider