Le rapport résume les décisions prises par le Gouvernement italien afin de contrecarrer l’action française au Val d’Aoste. À retenir la référence au Bureau à la « dépendance directe [de la] Présidence du Conseil » : il s’agit de l’« Ufficio Zone di confine », confié au jeune Giulio Andreotti, qui commença en cette période à s’intéresser à la Vallée.

 

Lieu :

date : derniers jours de décembre 1944

Auteur :

Destinataire :

Description : une page dactylographiée

 

 

previous arrownext arrow
Full screenExit full screen
Slider