Festival des peuples minoritaires

Home » News » Festival des peuples minoritaires

Trois jours de rencontres et d’échanges à l’enseigne de la fraternité sous le ciel accueillant de la Vallée d’Aoste : voilà la troisième édition du Festival des peuples minoritaires qui s’est déroulé du 8 au 10 septembre 2011.
Cette année les invités d’honneur étaient les Peuples Sarde, Galicien et Québécois, mais bien d’autres Peuples frères on accueilli l’invitation de notre Région et nous ont rejoint à Aoste.
La formule n’a pas changé, l’organisation s’affine et l’enthousiasme augmente : au programme des soirées musicales au théâtre romain, des rencontres et des débats au Palais régional, des défilés et des animations dans les rues du centre ville et les stands qui présentent les différentes minorités, place Chanoux. Sans oublier, bien-sûr, le Collège d’études fédéralistes qui cette année a connu un véritable succès.

Musique : trois événements pour donner l’occasion au public de rencontrer la culture musicale des peuples invités. Les ensembles invités reflètent, en effet, leur milieu culturel d’origine tout en ayant acquis une renommée internationale. En première partie des Sardes Tazenda, de Carlos Nuñez et de La Bottine Souriante se sont produit des artistes valdôtains, notamment, Maura Susanna, Luis de Jyaryot et l’Orage et Chemin de fer pour souligner que la musique est un facteur de paix et d’unité entre les peuples.

Forum des peuples : deux débats, deux points de vue sur Les racines et les raisons des peuples minoritaires. Vendredi 9 des historiens, des écrivains des ethnologues, des professeurs universitaires et des fonctionnaires se sont confrontés sur le sujet tandis que le jour suivant se sont des hommes politiques qui se sont confrontés.

Cinéma : La collection documentaire sur l’identité des peuples minoritaires du monde Des visages et des mots s’étoffe d’un nouveau opus Le Québec et les Québécois réalisé par Daniele Giometto.

Collège d’études fédéralistes : Le Professeur Nicolas Schmitt a conduit avec brio les deux journées du cours intitulé Quel avenir pour les minorités linguistiques ? Contexte juridique et volonté politique ouvert aux enseignants, aux dirigeants et aux employés de la fonction publique et aux étudiants. À ceux-ci, cette année, se sont ajoutés plusieurs membres des délégations des peuples frères qui ont apporté leur vécu et nourri un débat de grand intérêt.