Émile Chanoux. Non fu suicidio

Home » Séminaires et conférences » Émile Chanoux. Non fu suicidio

La mort d’Émile Chanoux marque incontestablement un tournant dans l’histoire valdôtaine. Or, si tout le monde en a parlé, et bien souvent le ton a monté lorsqu’on affrontait le sujet, personne n’y avait encore consacré une recherche sérieuse et fouillée du point de vue historique et surtout scientifique.
C’est chose faite grâce à Patrizio Vichi et Leo Sandro Di Tommaso qui ont eu le courage de prendre à bras-le-corps la question qui divise encore les Valdôtains. S’agit-il d’un meurtre ou d’un suicide?
Tous les témoignages de l’époque (et non seulement ceux favorables à une seule hypothèse) ont été pris en considération, confrontés et mis en résonance et de nouvelles expertises médico-légales ont été acquises pour arriver enfin, semble-t-il, à mettre le mot de la fin au débat.
Émile Chanoux fut assassiné et son meurtre déguisé en suicide.
La Fondation a soutenu dès le début le projet de Vichi et Di Tommaso et nous sommes heureux d’avoir contribué à la publication de ce volume qui vient clore une controverse qui a monopolisé les esprits pendant 76 ans. Et le moment est venu de se poser d’autres questions, à savoir: pourquoi les sbires sont-ils allés le chercher ce jour là alors que son rôle de premier ordre dans la résistance était notoire depuis longtemps? Bavure ou assassinat prémédité? Qui l’a abandonné? qui gênait-il au sein même des anti-fascistes? Et bien encore.

En raison des restrictions sanitaires qui n’ont pas permis d’accueillir tous ceux qui désiraient participer à la présentation, une seconde rencontre a été organisée le 24 septembre. 

Écoutez en ligne les présentations du volume

La première rencontre a eu lieu à l’extérieur dans la cour de la librairie BrivioDue. La qualité de l’enregistrement en ressent quelque peu, mais il reste bon. 

La seconde, en raison du mauvais temps s’est tenue dans la salle de l’hotel Omama, que nous remercions pour la disponibilité.

Bonne écoute!

 

Galerie photographique

Quelques images de la présentation qui a eu lieu dans la cour de la librairie Briviodue à Aoste

 

previous arrow
next arrow
Shadow
Slider

Patrizio Vichi se consacre à la recherche et à la vulgarisation. Il a réalisé plus de 100 vidéos dont la moitié consacrés à l’histoire et à l’environnement de la Vallée d’Aoste.
Leo Sandro Di Tommaso a enseigné les lettres italiennes et le latin pendant environ 40 ans et s’est consacré aux études médiévales et à l’histoire valdôtaine des derniers 40 ans. Il fait partie du comité d’experts du CRISM (Centro di Ricerca sulle Istituzioni e le Società Medievali), il est correspondant du « Bollettino Storico-bibliografico Subalpino et président de la Fondazione Federico Chabod.